BIENVENUE SUR LE SITE DE L'OCDPC

RESEAU SOCIAL : Rejoignez-nous sur la page communautaire FACEBOOK de l'OCDPC - ADHESION / TEMOIGNAGES HONORIFIQUES : Merci de ne pas envoyer votre courrier en recommandé, une lettre simple est preferable.

Le Président de l'OCDPC
Mr Pierre GONZALEZ

president.ocdpc@hotmail.fr

Madame, Monsieur,
Chers Amis et Sympathisants de l’OCDPC,

Ce début d’année est l’occasion propice aux souhaits les plus divers. Comme le veut la tradition, j’ai plaisir à formuler, à votre attention, tous mes voeux les plus sincères pour vous-même et vos proches.

Santé et réussite dans vos projets personnels, accomplissement heureux dans votre vie sociale. Tolérance et combativité afin que naisse de tous vos efforts, cette vertu cardinale qu’est l’exemplarité.

C’est aussi l’occasion, de vous souhaiter de partager la paix, le bonheur, et continuiez de manifester, à l’image de Nôtre France éternelle, un esprit de solidarité et de fraternité.

Je pense très respectueusement à toutes celles et ceux qui sont dans la souffrance physique ou morale. A celles et ceux qui ont été marqués par tous ces terribles accidents de la vie qui laissent de graves séquelles. Je ne peux m’empêcher de rappeler la mémoire de celles et ceux de l’ensemble des acteurs du secours et de la sécurité de notre pays qui nous ont injustement quittés en accomplissant leur Devoir pour la Patrie…

Les années qui ont précédé n’ont pas été simples, dans le monde, avec leur lot de catastrophes, de guerres et de crises les plus diverses. Notre nation, elle aussi, est de plus en plus confrontée à des évènements sociaux qui la divisent et troublent la pensée de chacun d’entre nous.

En ces périodes si fragiles où nous sommes témoins de tant d’évènements porteurs de détresses et de souffrances, soyons convaincus que, malgré nos soucis quotidiens, nous pouvons être heureux de ce bonheur qui pour nous est chose simple.

Demeurons les ardents défenseurs du respect de la Mémoire et du Civisme et attachons nous à façonner bien harmonieusement la conscience collective bien au-delà de tous les clivages qui dénaturent et affaiblissent notre société.

Aussi, que chacun d'entre vous, soit remercié pour son dévouement, son engagement citoyen et le regard fraternel qu’il saura offrir à ses compatriotes, car les valeurs humanistes que nous portons, nous rassemblent et nous incitent à nous tourner généreusement vers les autres.

Ce ne sont là que quelques mots mais il m’est agréable d’en faire des souhaits de bonheur.

Pierre GONZALEZ
Président de l'O.C.D.P.C
president.ocdpc@hotmail.fr


Rejoignez l'OCDPC sur sa page Facebook : http://www.facebook.com/ocdpc


"Le Patriotisme c'est l'Amour des siens. Le nationalisme c'est la haine des autres." Romain Gary

Quel est le sens du mot Patrie ?
Etranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie le mot « Patrie ». Si tu as une mère et si tu l'honores, c'est avec ton cœur de fils que tu comprendras mes propres sentiments. Ma patrie, c'est la terre de France où mes ancêtres ont vécu. Ma patrie, c'est cet héritage intellectuel qu'ils m'ont laissé pour le transmettre à mon tour.
Viens voir, étranger, la beauté des paysages de France, la splendeur des monuments édifiés par mes aïeux. Va te reposer dans le vert marais poitevin, admire les roches rouges d'Agay qui se baignent dans le bleu de la mer de Provence. Chemine simplement de Paris vers Lyon. Sur la route, près d'Avallon, l'élégance raffinée de la basilique de Vézelay fera surgir pour toi l'épopée de nos croisades. Tu arriveras plus loin au château de la Rochepot qui donne à la région un air médiéval. N'oublie pas de visiter en Bourgogne le ravissant hospice de Beaune. Ne néglige pas le barrage de Génissiat. Continue, regarde, réjouis-toi de tant de beauté.
Mais si la France, ma patrie, n'était que belle et aimable, mon amour pour elle ne serait pas si grand. Elle est mieux encore : intelligente et cultivée. La clarté de sa pensée, la finesse de son esprit, l'excellence de son goût te sont déjà connus. Des idées venues de France ont influencé l'humanité toute entière. Sais-tu par exemple, que la bibliothèque personnelle de Frédéric II de Prusse, conservée à Berlin, ne contient que des livres écrits en français ? Ainsi, bien au-delà de nos frontières, des hommes de France sont célèbres : philosophes, écrivains, poètes, artistes, savants. Pascal, Molière, Vigny, Delacroix, Berlioz, Pasteur : tous ont contribué à la gloire de la France.
Et vous, héros humbles et méritants, qui avez fait la France brave et fidèle, vous guerriers morts pour la patrie, comme je vous suis reconnaissant de m'avoir conservé ce précieux bien de mes ancêtres !
De Bayard à Guynemer, des premiers chevaliers aux soldats des dernières guerres, que de dévouements, que de sacrifices !
Et toi mon ami, qui es aussi comme moi une créature de Dieu, ne vois-tu pas qu'ici en France, tu es en terre chrétienne ? Les oratoires pittoresques, les calvaires aux croisées des chemins, les flèches de nos cathédrales sont les témoins de pierre d'une foi vivante. Ma patrie, bonne et pieuse, a vu naître de grands saints. Le sens missionnaire de Saint Bernard, la vertu de Saint-Louis, la charité de Saint Vincent de Paul, le zèle du Curé d'Ars sont le vrai trésor laissé par nos ancêtres. De la grande Sainte Jeanne d'Arc à la petite Thérèse, de l'épopée de l'une à la vie si simple de l'autre, je retrouve le courage et la bonté des femmes de France. Aux plus humbles d'entre elles, s'est montrée la Vierge Marie. A travers Catherine Labouré, Bernadette de Lourdes, quel honneur pour la France !
Tu comprends maintenant pourquoi, ami étranger, j'aime et je vénère ma patrie comme ma mère ; pourquoi, si riche de tout ce qu'elle me donne, je désire transmettre cet héritage. Ne crois pas que cet amour que j'ai au cœur soit aveugle. Mais devant toi, je ne dirai pas les défauts de ma mère Patrie. Car tu sais bien qu'un fils ne gagne rien à critiquer sa mère. C'est en grandissant lui-même qu'il la fait grandir. Si je veux ma patrie meilleure et plus saine, que je devienne moi-même meilleur et plus sain.
La France, ma patrie a tant de qualités que je ne saurais, ami étranger, te priver de sa douceur ; si tu sais découvrir ses charmes et ses vertus, tu l'aimeras, toi aussi. Je partagerai avec toi ses bontés et, loin de m'appauvrir de ce don, je m'enrichirai de cette tendresse nouvelle que tu lui porteras. Mais ne l'abîme pas, ami étranger, la France , ma douce patrie, ma chère mère ; ne la blâme pas, ne la pervertis pas, ne la démolis pas car je suis là, moi son fils, prêt à la défendre.
Si tous nos bacheliers étaient capables de rédiger un tel texte, je pense que nous n'aurions pas de souci à nous faire sur le devenir de la France !


[ Accueil ] [ Présentation ] [ Reportages ] [ Reseau social ] [ Photos ]
[ Fiches Pratiques ] [ Liens ] [ Adhesion ] [ Contact ] [ Boutique ]
------------------------------------------------------------------------
Copyright © 2008-2017 OCDPC - Conception & réalisation : SlashGrafik
Mentions Legales

« INSIGNE DES SERVICES CITOYENS »

A l’occasion de son dixième anniversaire, l’OCDPC a créé un insigne privé,
destiné aux Acteurs du Secours, de la Sécurité, de la Défense civile et Militaire
ainsi qu’à tous les acteurs de l’Engagement Citoyen.

Assorti d’un brevet nominatif numéroté, ce témoignage de reconnaissance,
accessible par souscription, pourra être concédé dès 2013 à la demande des Elus,
des Présidents de Fédérations, Groupements et d’Associations ou à la demande
individuelle de toute personne remplissant les conditions.
Cliquez pour plus d'informations